Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

« Assassin’s Creed Nexus VR » entre Meta et… Abstergo Industries ?

[ad_1]

Une société technologique du futur revisite le passé des assassins pour tenter de faire dérailler leur organisation. Votre mission est d’enfiler un casque Meta Quest afin d’empêcher ce projet Assassin’s Creed Nexus VRun nouvel opus qui repousse un peu plus loin les limites de l’univers populaire d’Ubisoft… et de la réalité virtuelle elle-même.

Assassin’s Creed Nexus VR vous fera incarner virtuellement trois protagonistes déjà connus de la saga. Mettez simplement un casque Meta Quest 2, Quest 3 ou Quest Pro et maintenez les contrôleurs en toute sécurité. Au point de vue à la première personne, vous deviendrez Kassandra dans la Grèce antique, Ezio Auditore dans la Renaissance italienne et Connor Kenway pendant la Révolution américaine.

Ce voyage entre trois époques est rendu possible grâce à la technologie d’Abstergo Industries, la société écran de l’ordre des Templiers qui tente depuis longtemps d’éliminer les assassins. Le passé et le futur – mais surtout le passé – se mélangent dans un scénario qui présente Dominika Wilk comme un personnage sans scrupules déterminé à exploiter pleinement l’Animus (mémoire) des assassins pour arriver à ses fins.

Quoi qu’il en soit, c’est la théorie derrièreAssassin’s Creed Nexus VR, un jeu qu’Ubisoft met en vente le 16 novembre sur la plateforme Meta, pour la somme de 40$. A ce prix-là, attendez-vous à une bonne quinzaine d’heures d’immersion virtuelle, à consommer à petites doses. Ubisoft a eu la bonne idée de regrouper dans un seul et même jeu les trois chapitres proposés dans Lience qui va heureusement à contre-courant de la tendance chez d’autres grands éditeurs, qui aiment vendre chaque élément de leurs jeux de réalité virtuelle individuellement et au prix fort.

Assassin’s Creed Nexus VR est « pour le moment » exclusif à Meta, comme le dit avec juste assez d’intrigue le directeur du jeu chez Ubisoft Montréal, Olivier Palmieri. Les images sont convaincantes sur Quest 2, spectaculaires sur Quest 3… on se demande ce que cela pourrait être sur d’autres casques attendus en 2024.

Trois carrés de sable

L’interface gestuelle du casque Meta varie d’un jeu à l’autre, mais à mesure que les programmeurs se familiarisent avec la technologie, une certaine façon de faire devient plus ou moins similaire d’un jeu à l’autre. . Le défi d’Ubisoft était de ne pas trop s’écarter de ce standard, tout en allant plus loin dans les gestes et actions permises par la réalité virtuelle.

Mission accomplie. Les trois personnages incarnés disposent d’équipements différents et nécessitent de maîtriser certains gestes uniques pour bien exploiter leur environnement. Chaque époque est un « bac à sable » juste assez grand pour s’y perdre. Après quelques heures de jeu, on s’accroche aux murs, rebords et fenêtres sans trop réfléchir pour atteindre les différents objectifs, qu’ils soient ceux qui font avancer le scénario du jeu ou les plus petits. , occasionnels détachés du jeu. histoire.

Inutile de préciser que maîtriser les lames cachées dans les manches, les dagues à lancer sur ses ennemis, l’arc et l’épée demande un minimum de pratique. Fidèle à sa tradition, le jeu demande également ce qu’il faut de ruse et de finesse : il n’est pas recommandé de se précipiter tête baissée dans tout ce qui bouge. Le joueur devra également apprendre à bien se faufiler dans l’ombre, à voler les personnages distraits et à effectuer des gestes plus subtils qu’une attaque frontale directe.

Des joueurs déjà familiers Assassin’s Creed sur console s’y retrouveront rapidement, même si les gestes sont effectués de manière par ailleurs active lorsque vous devez effectuer vous-même le lancer, la montée ou le pivotement. Cette variété de gestes, l’interaction avancée avec les objets virtuels et un peu plus de réalisme que prévu dans les situations de combat font de ce jeu l’une des expériences de réalité virtuelle les plus convaincantes sur Quest du moment. .

Prends ça, Dark Vador !

Pour y trouver votre chemin

Ubisoft ne veut pas voir ses joueurs se perdre et a créé un guide qui permet d’avoir un aperçu du jeu, des missions, etc. Pratique. En fait, comme beaucoup d’autres jeux, certains critiqueront AC Nexus VR de les prendre un peu trop par la main lors de leur initiation à ce nouveau monde virtuel. Cela dit, vous pouvez régler le niveau d’immersion pour éviter les vertiges et sensations de nausée que ressentent certaines personnes lorsqu’elles enfilent un casque de réalité virtuelle.

Une autre limitation du jeu est imposée par le casque lui-même : son autonomie est d’un peu plus d’une heure. C’est probablement mieux pour la santé mentale du joueur solitaire, mais comme il est préférable de jouer entre amis, ce ne sera pas une mauvaise idée d’investir dans un très long câble USB – ou dans un booster de batterie – pour garder le casque chargé à tout moment. Comme on peut également projeter l’image vue dans le casque sur un téléviseur, tout le monde pourra participer à l’aventure, même depuis son canapé.

Aussi : il faudra penser à débarrasser la pièce des objets fragiles et encombrants pour éviter les accidents… dans le monde bien réel de votre maison. Préserver la mémoire d’assassins fictifs n’excuse pas les meubles endommagés !

A voir en vidéo



[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button