Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Arthrodèse cervicale : complications, cicatrice, pourquoi le faire

[ad_1]

L’arthrodèse cervicale est une intervention chirurgicale qui consiste à fusionner deux vertèbres cervicales. Cette greffe osseuse est utilisée pour traiter plusieurs types de pathologies.

L’arthrodèse est une intervention chirurgicale qui consiste à fusionner deux joints ensemble. Dans le cas d’arthrodèse cervicale, il s’agit donc deux vertèbres cervicales qui doit être fusionné.

Pour traiter quoi ?

L’arthrodèse est utilisée pour traiter plusieurs pathologies, dont voici les trois principales :

  • Pathologies dégénératives telles que usure du disque intervertébral, placé entre les vertèbres ou les surfaces articulaires;
  • De la traumatisme articulaire ou une blessure au disque ;
  • UN névralgie cervico-brachiale ce qui se produit lorsquearthrose ou un hernie discale comprime un nerf.

Pendant l’opération, le chirurgien effectue remplacement discal combiné à une greffe osseuse. Le greffon est placé dans une cage placée entre deux vertèbres et maintenue à l’aide de plaques ou de vis. La fusion se fera donc à travers cette cage. Il existe deux processus :

Arthrodèse postérieurec’est à dire depuis la nuque avec des vis et des tiges

Arthrodèse antérieureprivilégié, depuis l’avant du cou.

Quelles précautions après l’opération ?

Une période de convalescence ainsi que des restrictions telles que la conduite automobile, le port de charges et l’activité sportive sont nécessaires. « Une fois la fusion osseuse effectuée, toutes les restrictions sont levées. En général, la fusion osseuse a lieu entre 9 mois et 1 an« , indique le Dr Robin Arvieu, chirurgien du rachis à l’Institut du Rachis de Paris.

Quelles douleurs après arthrodèse ?

« Le chemin emprunté pour accéder aux disques n’est pas pénible mais douleurs musculaires postérieures liées à l’opérationnotamment au niveau du trapèze, peut avoir lieu« , prévient notre interlocuteur.

Quels risques ?

L’opération présente risques neurologiques car la zone est en contact avec la moelle épinière notamment. Il y a aussi des risques liés à l’approche car de nombreux organes nobles sont présents sur le chemin emprunté pour atteindre la colonne vertébrale. Enfin, il est possible que la greffe ne prenne pas. C’est le cas si le délai dépasse une fois et demie le temps qu’il aurait fallu pour que le greffon agisse. Dans ce cas, il faut opérer à nouveau. Pour éviter cela, il est essentiel de prendre en compte les facteurs de risque. Certains facteurs sont modifiables tels que tabagisme, diabète, ostéoporose et le non-respect des consignes mais d’autres ne peuvent pas être modifiés comme le diabète et l’âge.

Peut-on bien dormir après ?

Comme l’opération n’est que légèrement douloureuse, il n’y a souvent aucun problème à dormir après arthrodèse cervicale.

Faut-il faire de la rééducation par la suite ?

La rééducation commence généralement 1 mois et demi après l’opération et est indispensable pour retrouver la mobilité cervicale, renforcer les muscles des trapèzes et du cou. La durée de la rééducation dépend de la personne, de l’âge de la pathologie, et des séquelles déjà présentes avant l’intervention. ça dure en moyenne trois mois.

Merci au Dr Robin Arvieu, chirurgien du rachis à l’Institut du Rachis de Paris.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button