Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

après le 49.3, le gouvernement fait face à deux motions de censure

[ad_1]

Que contient le projet de budget après 49.3 ?

Le texte final « est différent » du projet initial, a souligné le ministre du Budget Thomas Cazenave. « Nous avons retenu plus de 300 amendements » (sur quelque 5 000 déposés) « de la majorité mais aussi de l’opposition ». Voici ce dont vous devez vous souvenir.

Raffineries et producteurs d’électricité

Le gouvernement a notamment exclu la prolongation de la taxe exceptionnelle sur les raffineries : « Le plus important est que Total respecte ses engagements » de plafonnement à 1,99 euro le litre de carburant pour toute l’année 2024, a insisté le rapporteur du Budget Jean-René. Cazeneuve (Renaissance). Il a en revanche étendu cela aux producteurs d’électricité. Le gouvernement espère générer 500 millions d’euros de recettes. L’Etat prendra 50% des revenus des sociétés énergétiques, contre 90% l’an dernier.

Rachats d’actions

L’exécutif n’a pas donné suite à la proposition du MoDem d’une taxe sur les rachats d’actions des grandes entreprises. L’exécutif a également rejeté les appels de la gauche à taxer les « superprofits » générés par ces derniers ou à mettre en place un « impôt sur la richesse climatique » au niveau national.

Prêt à taux zéro

Sur les aides au premier achat d’une résidence principale pour les ménages modestes, le gouvernement économise 400 millions d’euros avec un recentrage du prêt à taux zéro sur l’achat d’un appartement neuf en « zone tendue » ou d’un logement ancien avec travaille dans une « zone détendue ». Le coup est moins important que prévu, avec de nouvelles villes classées dans ces zones tendues et des seuils d’éligibilité élargis pour les ménages.

Airbnb

Le gouvernement a également adopté un dispositif pour réduire la réduction de 71% à 50% sur les revenus des meublés de tourisme (type Airbnb) dans les zones stressées, avec un seuil de 77.700 euros. Dans les zones non tendues, la réduction serait de 71 % mais avec un seuil de 50 000 euros.

Appareil Coluche

Le dispositif « Coluche », qui permet de déduire des impôts 75 % des sommes versées aux associations venant en aide aux personnes en difficulté, a été prolongé pour trois ans.

Fraude fiscale

Le gouvernement a accepté une proposition de la députée socialiste Christine Pirès Beaune sur la généralisation des conseillers fiscaux, ces informateurs en matière fiscale qui peuvent être indemnisés par l’administration.

Pesticides

L’exécutif a adopté une mesure de l’écologiste Eva Sas pour indexer la taxe relative aux produits phytopharmaceutiques (insecticides, fongicides, herbicides…) à l’inflation. Les fonds récoltés serviront à compléter le budget de l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) dans sa mission d’évaluation et d’autorisation de mise sur le marché de ces produits phytopharmaceutiques.

Mayotte

Le gouvernement a accepté une proposition de la députée Liot Estelle Youssuffa d’exonération de la taxe sur la consommation d’eau potable pour la population de Mayotte jusqu’en 2027.

Fédérations sportives internationales

Un amendement Renaissance crée un cadre fiscal extrêmement avantageux pour les « fédérations sportives internationales », avec plusieurs exonérations fiscales.

[ad_2]
Fr1

Back to top button