Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

Amundrud des Huskies apprend à la volée alors que l’équipe se prépare à accueillir Calgary

[ad_1]

« J’apprends de plus en plus de choses chaque semaine, et cela vient juste avec la répétition. »

Contenu de l’article

Les bras, les pieds, les yeux et le cerveau d’Anton Amundrud reçoivent beaucoup de nouvelles informations cet automne.

Le quart-arrière des Huskies de l’Université de la Saskatchewan débutera pour la première fois, après que le titulaire Mason Nyhus ait obtenu son diplôme du programme. Amundrud fait partie des meilleurs passeurs du pays, mais il a également lancé plus d’interceptions que quiconque : tout cela fait partie du voyage, alors que ses Huskies de football 4-2 se préparent à accueillir les Dinos de Calgary 1-5 samedi (16 h) au stade Griffiths.

Publicité 2

Contenu de l’article

Contenu de l’article

« J’apprends de plus en plus de choses chaque semaine, et cela s’accompagne de répétitions », explique Amundrud. « Chaque semaine, j’apprends davantage en tant que quarterback. »

Il a complété 124 des 197 lancers, occupe le cinquième rang au pays avec 284,5 verges par la passe par match et a lancé 11 interceptions, un sommet de U Sports. Il n’a cependant lancé qu’un seul choix au cours des deux derniers matchs, ce qui a aplati sa moyenne par match à un chiffre digeste.

« Il n’en est qu’à six matchs de sa carrière (en tant que titulaire) », a déclaré l’entraîneur-chef des Huskies, Scott Flory, à propos d’Amundrud, un joueur de deuxième année qui a lancé 11 passes toute la saison dernière.

« Nous en apprenons beaucoup sur lui, et il en apprend davantage sur l’offensive, ses goûts et ses limites, les domaines dans lesquels il est bon et les domaines sur lesquels il doit travailler. En tant qu’appelant, je dois exploiter cela davantage. Je passe plus de temps avec lui. Quels sont vos préférés ? Qu’est-ce que tu cherches? Qu’aimez-vous? Pour nous, il s’agit de ralentir le jeu et de faire de notre mieux en tant qu’entraîneur pour le mettre dans ces situations.

« Sa prise de décision s’est tellement améliorée », ajoute Flory.

Flory note qu’il n’a géré qu’une seule autre transition de quart-arrière en tant qu’entraîneur-chef des Huskies – celle de Kyle Siemens à Nyhus, qui a fourni aux Huskies une présence constante de vétéran au cours des dernières saisons.

Contenu de l’article

Publicité 3

Contenu de l’article

Flory a déclaré qu’il voyait des similitudes dans les deux transitions, en termes d’entraîneurs s’adaptant à la volée à une nouvelle dynamique.

« En tant qu’entraîneur, nous devons faire un meilleur travail pour le placer dans des positions qui lui permettront de réussir et de grandir à partir de là », a-t-il déclaré.

« À quelques reprises cette année, nous avons un peu mis la charrue avant les bœufs. Il n’en est qu’à quatre, cinq, six matchs de sa carrière, et ce n’est pas beaucoup de clichés. Nous en avons beaucoup parlé ce week-end, pour être meilleurs dans ce domaine – le placer dans de meilleures positions. Le poids du monde ne repose pas sur les épaules de ce jeune homme : notre corps de réception, nos porteurs de ballon, notre ligne offensive, nous portons tout cela en équipe et en attaque.

Les Huskies viennent de subir une défaite de 23-20 contre l’Alberta le week-end dernier. Leurs deux pertes ont été infligées par les Golden Bears. L’Alberta mène la conférence avec une fiche de 5-1, suivie de la Saskatchewan et de la Colombie-Britannique avec une fiche de 4-2. Calgary, l’adversaire de ce week-end à Griffiths, a surpris UBC 20-6 le week-end dernier, leur offrant ainsi leur première victoire de la saison.

« Quatre et deux, ce n’est pas là où nous voulions être », a déclaré Amundrud. « Évidemment, vous ne voulez pas perdre de matchs. Mais nous comprenons que nous devons apprendre de nos défaites, et je pense que c’est exactement ce que nous ferons cette semaine.

Publicité 4

Contenu de l’article

« Nous avons beaucoup appris ces dernières semaines, et j’ai hâte que cela se manifeste ce samedi. »

Flory déclare : « Je veux juste voir une croissance constante (en tant qu’équipe). À la fin de la semaine de congé… il y a eu certaines choses que nous avons très bien faites au début, et certaines choses que nous avons très bien faites en sortant. Mais en ce qui concerne la régularité aux quatre quarts, je pense que nous devons être meilleurs dans ce domaine. Nous le faisons vraiment. Et cela devient l’élément de croissance que nous devons rechercher cette semaine.

kemitchell@postmedia.com

twitter.com/kmitchsp

Histoires connexes

Certaines plateformes en ligne bloquant l’accès au journalisme dont vous dépendez, notre site Web est votre destination pour obtenir des informations de dernière minute, alors assurez-vous de mettre TheStarPhoenix.com dans vos favoris et de vous inscrire à nos newsletters afin que nous puissions vous tenir informé. Cliquez ici pour vous abonner.

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion vivant mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail : vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur que vous suivez commente. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

    Publicité 2



[ad_2]

En LOcal

Back to top button