Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sport

Alexandre Pratt veut exclure Arber Xhekaj

[ad_1]

Arber Xhekaj est utile à la formation de Martin St-Louis car il apporte un élément de robustesse à l’alignement du Canadien de Montréal.

Il a un style de jeu assez physique et tout le monde sait qu’il n’hésitera pas à jeter les gants s’il est amené à le faire. Et des joueurs comme lui, à part Michael Pezzetta, il n’y en a pas au CH.

Mais depuis le début de la campagne, Arber Xhekaj se montre un peu indiscipliné. Il mène la LNH au chapitre des pénalités mineures jusqu’à présent cette saison et il essaie souvent de viser Un coup d’eclatce qui le retire automatiquement du jeu.

Le jeune homme a toujours été un joueur populaire en ville, mais sa popularité semble s’estomper à La Presse. Dans le plus récent épisode du podcast « Exit Zone », on entend Alexandre Pratt affirmer qu’il faut laisser Xhekaj de côté puisqu’il « met le CH en difficulté » :

J’aime moins Xhekaj que la moyenne (…) Oui, il y a de la robustesse, mais si c’est pour mettre votre équipe en difficulté, vous n’avez rien à faire dans l’effectif pendant (au moins) quelques matches. -Alexandre Pratt

On sait que La Presse est anti-bataille et qu’Arber Xhekaj n’a pas peur de se battre.

Cela explique-t-il pourquoi Alexandre Pratt aimerait le voir exclu, ou est-ce vraiment simplement parce que le défenseur éprouve des difficultés sur la glace ? Parce qu’il prend des punitions stupides ?

En tout cas, nous parlons d’une idée qui donne matière à réflexion. Xhekaj est un favori du public et nous parlons d’un gars qui est aimé des fans en raison de son passé…

Mais en fin de compte, la question reste à se poser. Si Martin St-Louis estime que laisser Xhekaj de côté peut contribuer à la réussite de l’équipe, c’est à l’entraîneur de prendre la décision d’améliorer ses chances de victoire.

Car c’est vrai qu’il est difficile de gagner des matchs de façon régulière quand certains joueurs de l’effectif sont constamment indisciplinés. Arber Xhekaj doit apprendre à choisir ses moments et il doit apprendre à ne pas s’engager trop vite sur la glace.

Cela vient avec l’expérience et il n’a que 22 ans, mais quand même. C’est important.

Il comprendra les choses avec le temps et le Canadien, à ce moment-là, lui permet de faire des erreurs pour qu’il puisse se rendre compte qu’il ne doit pas les répéter à l’avenir.

Une chose à la fois.

Mais d’un autre côté, le Canadien ne peut pas se permettre de laisser de côté celui qui joue le rôle de shérif sur la glace car cela apporte sécurité et confiance aux autres joueurs de l’équipe.

Que cela nous plaise ou non, son rôle est plus important qu’on ne le pense. Chaque équipe a besoin d’un gars comme lui dans l’alignement et nous n’avons cessé de le dire depuis l’année dernière. Pourquoi en serait-il différent, maintenant qu’il est dans une crise un peu plus profonde ?

Beaucoup de

– Calvaire. Il n’a pas froid, il n’a pas froid !

– Bien joué!

– Vous savez quoi? Je suis d’accord.

– Les gars de BPM Sports sont devenus de vrais joueurs. C’est cool à voir.

– Ouais.

– Andreas Johnsson se rend en Suède.



[ad_2]

Gn Ca sport

Back to top button