Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

Adhésion insuffisante des Français aux mesures de…

[ad_1]

Les enquêtes CoviPrev lancées en mars 2020 auprès de la population générale adulte résidant en France métropolitaine permettre de suivre l’évolution des comportements (connaissance et adoption des gestes barrières, respect du confinement, perception de la maladie, etc.) et de la santé mentale (bien-être, troubles du sommeil, dépression, etc.) en lien avec la pandémie de covid .

Une nouvelle vague de l’enquête Coviprev a été réalisée du 11 au 18 septembre 2023 dont les résultats ont été publiés le 8 novembre 2023.

1. Acceptabilité de la vaccination contre le covid

  • 14% des participants se sont déclarés non vaccinés contre le covid, une proportion stable depuis novembre 2021
  • 32 % se sont déclarés éligibles à la nouvelle dose de vaccin d’automne, dont un quart n’ont pas l’intention de se faire vacciner pour les raisons suivantes
    • 40% ne veulent pas se faire vacciner
    • 37% émettent une objection liée aux effets indésirables
    • 35 % pensent que les vaccins sont inefficaces contre les variantes actuelles

2. Intentions de vaccination contre la grippe et le covid

Depuis personnes éligibles à la nouvelle dose de vaccin d’automne contre le covid en raison de leur âge (≥65 ans) ou de leur situation (grossesse, comorbidités, obésité), 74% déclarent avoir l’intention de le percevoir (taux stable par rapport à 2022).

Chez les personnes âgées 65 ans et plusl’intention de vaccination contre la grippe est de 69% contre 61% en 2022.

Parmi les gens à risque de formes graves de grippe en raison de leur âge (≥65 ans) ou de leur situation (comorbidités, obésité), 49% déclarent vouloir se faire vacciner contre la grippe et contre le covid (taux stable par rapport à 2022), et 31 % prendraient les deux doses en même temps.

Parmi les parents avec enfant de 2 à 17 ans, seul 13% d’entre eux déclarent avoir leintention de vacciner leur enfant contre grippe saisonnière et 11% indiquent ne pas avoir été informés que cette vaccination était possible pour les enfants.

3. Respect de l’adoption des gestes barrières et des mesures de dépistage

Parmi les personnes interrogées, en cas de retour de l’épidémie de covid, 60 % seraient prêtes à continuer de respecter ou à respecter plus souvent les gestes barrière. Ces taux sont respectivement de 25 % et 22 % en cas d’épidémie de grippe ou d’épidémie due à une autre maladie hivernale.

Concernant le masque, seulement 15% des participants déclarent porter systématiquement un masque en présence de personnes vulnérables et 14% dans les transports publics.

De plus, seulement une personne sur deux (54% des répondants) jeont indiqué que le fait d’avoir des symptômes de maladie comme de la fièvre ou de la toux les inciterait à porter un masque cet hiver. Ce résultat est en légère hausse par rapport à septembre 2022 (47%), mais les marges d’amélioration possibles restent importantes.

4. Tests de dépistage : 31% des répondants ayant eu des signes de covid depuis janvier 2023 n’a pas fait de test de dépistage suite à ses symptômes.

Source : Santé Publique France


[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button