Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Actualités israéliennes : l’ambassadeur en Égypte déclare que son équipe est prête à aider

[ad_1]

L’ambassadeur du Canada en Égypte a déclaré que son ambassade était prête à aider les Canadiens à Gaza alors que les combats se poursuivent entre Israël et le Hamas.

«Le plus tôt sera le mieux», a déclaré l’ambassadeur Louis Dumas à l’animateur de la période des questions de CTV, Vassy Kapelos, dans une entrevue diffusée dimanche.

« Je n’ai pas de calendrier à ce stade. Mais soyez assurés que nous travaillons extrêmement dur pour trouver une solution au problème. »

Le conflit qui oppose depuis deux semaines Israël et le Hamas a fait des milliers de morts et de blessés des deux côtés.

Plus de 1 400 personnes sont mortes en Israël, rapporte l’Associated Press, pour la plupart des civils tués lors de l’attaque du Hamas depuis Gaza le 7 octobre, et environ 200 personnes seraient retenues en otages.

Israël a lancé des frappes aériennes continues sur Gaza, que le Hamas dirige depuis des années, a imposé un siège sur le territoire qui a coupé la nourriture, l’eau et l’électricité, et a ordonné aux habitants du nord de se déplacer vers le sud en prévision d’une éventuelle offensive terrestre.

L’Associated Press, citant le ministère de la Santé dirigé par le Hamas, rapporte que plus de 4 600 personnes ont été tuées à Gaza, y compris un nombre controversé de victimes décédées dans une explosion dans un hôpital qui, selon le gouvernement canadien, aurait été probablement causée par une roquette tirée de l’intérieur. Gaza.

Une mise à jour samedi soir d’Affaires mondiales Canada a indiqué qu’il y avait 452 Canadiens enregistrés à Gaza et en Cisjordanie, ainsi que 5 900 Canadiens enregistrés en Israël et 16 481 au Liban.

Six Canadiens sont confirmés morts et deux autres sont portés disparus. Depuis samedi, Affaires mondiales affirme avoir aidé près de 1 600 Canadiens, résidents permanents et membres de leur famille éligibles, ainsi que ressortissants étrangers, à quitter Israël.

« Nous sommes en contact quotidien avec les autorités égyptiennes pour tenter de trouver une solution », a déclaré Dumas.

Il a ajouté que l’équipe « sur le terrain en Egypte est prête à apporter son aide ».

« Et je tiens également à rassurer vos téléspectateurs sur le fait que nous ne ménageons aucun effort », a déclaré Dumas. « Et je vais vous le dire, j’ai rejoint le service extérieur il y a 30 ou 40 ans exactement pour cette raison : aider les Canadiens dans des situations désastreuses. »

Samedi, 20 camions sont entrés à Gaza dans le cadre du transport de premiers secours sur le territoire depuis le siège israélien.

Les autorités israéliennes ont déclaré dimanche soir qu’elles avaient autorisé l’arrivée d’un deuxième lot d’aide à Gaza à la demande des États-Unis. L’UNRWA, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, a confirmé l’arrivée de 14 camions.

La ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Joly et le ministre du Développement international Ahmed Hussen se sont rendus en Égypte ce week-end pour un sommet de paix visant à résoudre la guerre entre Israël et le Hamas.

Sur place, le Canada a annoncé qu’il enverrait 50 millions de dollars d’aide humanitaire pour aider les Palestiniens de la bande de Gaza et des régions voisines, tout en « veillant à ce qu’aucun argent ne tombe entre les mains du Hamas ».

Cela s’ajoute à l’aide de 10 millions de dollars annoncée par le Canada le 12 octobre.

Israël et de hauts responsables américains étaient absents au sommet du Caire, qui n’a donné lieu à aucune déclaration commune des dirigeants et des ministres des Affaires étrangères présents.

« C’est un conflit très compliqué. Je pense que les racines de ce conflit sont profondément enracinées. Les gens ont des points de vue différents. Donc réunir des gens pendant une journée pour essayer de parvenir à une déclaration est une tâche très difficile », a déclaré Dumas.

Mais il a déclaré que la participation de nombreux pays et organisations est encourageante.

« Franchement, il y a encore beaucoup de travail à faire. »


Regardez l’entrevue complète de l’ambassadeur Louis Dumas en tête d’article. Avec des fichiers de The Associated Press et Reuters.

[ad_2]

En polices

Back to top button