Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

À Séoul, Antony Blinken dénonce une coopération militaire « dangereuse » entre Pyongyang et Moscou

[ad_1]

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a rencontré jeudi 9 novembre à Séoul son homologue sud-coréen Park Jin. Dans un contexte de tensions dans la péninsule coréenne, Antony Blinken a fait part de sa profonde inquiétude quant à la coopération entre le régime nord-coréen et la Russie. Il a appelé à une meilleure application des sanctions économiques visant Pyongyang et à faire pression sur Moscou pour qu’elle ne soutienne pas le programme de missiles de la Corée du Nord.

Publié sur :

2 minutes

Avec notre correspondant à Séoul, Célio Fioretti

Arrivé hier soir en Corée du Sud dans le cadre d’une tournée dans l’Indo-Pacifique, Antony Blinken, secrétaire d’État américain, s’est entretenu avec son homologue sud-coréen Park Jin. Dans le contexte des tensions dans la péninsule coréenne, ils ont discuté de la menace d’une coopération russo-nord-coréenne.

 » Nous partageons une profonde préoccupation face à la coopération militaire dangereuse et croissante entre la République populaire démocratique de Corée et la Russie. Aujourd’hui, M. Park et moia déclaré M. Blinken, ont discuté des nouvelles mesures que nos pays pourraient prendre pour accroître la pression sur Moscou afin qu’il ne transfère pas de technologie militaire à la République populaire démocratique de Corée, en violation de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. »

Assistance technologique

Selon le secrétaire d’État américain, la Russie apporterait un soutien technologique au régime nord-coréen pour son programme de missiles. Ce serait en échange d’armes pour son agression contre l’Ukraine, comme l’a affirmé la Maison Blanche la semaine dernière : « La République populaire démocratique de Corée fournit du matériel militaire à la Russie pour poursuivre son agression contre l’Ukraine. Mais nous constatons également que la Russie fournit de la technologie et un soutien à la République populaire démocratique de Corée pour son programme militaire. »

Pour l’heure, aucune preuve d’un tel transfert n’a été avancée, mais les deux ministres ont appelé à renforcer les sanctions économiques qui pèsent sur le régime nord-coréen afin de décourager toute coopération russe.

Lire aussiWashington confirme la livraison de munitions de la Corée du Nord à la Russie

[ad_2]

Gn Ca news

Back to top button