Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

A peine arrivé dans l’espace, Thomas Pesquet a dû réparer les toilettes des astronautes

[ad_1]

Thomas Pesquet a débuté son tout premier séjour dans l’espace avec un désagrément important pour le quotidien des astronautes : les toilettes de la station étaient cassées.

Les besoins les plus élémentaires des humains ne s’arrêtent pas dans l’espace. C’est l’une des facettes les moins connues du métier d’astronaute. Nous savons qu’ils flottent dans la Station spatiale internationale (ISS), font de nombreuses expériences scientifiques et sortent parfois en combinaison spatiale. Mais, ils ont aussi des activités plus banales : manger, dormir, aller aux toilettes. Quand ils travaillent.

Comme sur Terre, les équipements de la « maison » des astronautes tombent parfois en panne. C’est ce qui est arrivé à Thomas Pesquet lors de son premier séjour sur l’ISS. Il raconte l’anecdote dans son livre Ma vie sans gravitépublié le 18 octobre 2023. Nous sommes désormais le 23 novembre 2017. Cela fait à peine 4 jours que Thomas Pesquet est arrivé à la station pour commencer sa mission Proxima, et les toilettes ne fonctionnent plus.

 » A peine arrivé et déjà une surprise : toilettes cassées. Je suis le premier à le remarquer. Changement de priorité pour tout le monde : sur l’ISS, sanitaires en carafe signifie équipage à l’arrêt », écrit l’astronaute français.

À quoi ressemblent les toilettes des astronautes dans l’espace ?

Les toilettes utilisées par les astronautes à bord de l’ISS sont un appareil russe. Ils sont constitués d’un tuyau doté d’un entonnoir pour uriner, et d’un récipient métallique (seulement 10 centimètres de diamètre !) avec un siège » pour le reste », comme l’écrit modestement l’astronaute. Problème : Le tableau de bord des toilettes n’affiche pas ce qu’il devrait normalement afficher.  » Le tableau de bord de ces toilettes est très démodé : parmi toutes les petites LED, celles allumées forment généralement un V, signe de bon fonctionnement. Vérifiez toujours le V avant chaque utilisation. Aujourd’hui : le V ressemble à un Z, avec des LED rouges… »

L'astronaute Samantha Cristoforetti explique le fonctionnement des toilettes de l'ISS.  // Source : capture d'écran YouTube ESA
L’astronaute Samantha Cristoforetti explique le fonctionnement des toilettes de l’ISS. // Source : capture d’écran YouTube ESA

Muni d’un masque et de gants, Thomas Pesquet enquête derrière les toilettes et découvre une fuite. Il doit ainsi se protéger, car un additif particulièrement chimique appelé « pré-traitementt » est dilué dans l’urine des astronautes.  » Pas difficile à identifier : l’urine mélangée à la pré-traitement forme une sorte de boule verte peu appétissante. Aidé par Peggy (ndlr : Peggy Whitson, astronaute de la NASA), j’effectue les procédures dictées par le terrain. Il manque une pièce de rechange. Je suis chargé de la chercher dans le grenier japonais », précise Thomas Pesquet. Après 40 minutes de recherche dans les moindres recoins, il a finalement trouvé la pièce et l’équipage a pu achever la réparation des toilettes spatiales.  » La vie normale peut reprendre. Voilà pour mon baptême du feu. »

Les toilettes sont une réelle préoccupation lors des voyages spatiaux. Ainsi, avant de se rendre dans l’espace, les astronautes doivent subir un lavement intestinal. Les capsules reliant la Terre à l’ISS sont équipées de toilettes, mais là aussi, les astronautes ne sont jamais à l’abri d’un problème. Lors de sa deuxième mission, Thomas Pesquet a été privé de toilettes dans sa capsule de retour.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !

Certains liens de cet article sont affiliés. Nous allons tout vous expliquer ici.

[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button