Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Science et technologie

À l’aube d’une nouvelle ère du jeu sur iPhone

[ad_1]

Il suffit de voir Leon Scott Kennedy de Resident Evil 4 se promener quelques instants dans la forêt sur l’écran d’un iPhone 15 Pro Max, avec des textures, des éclairages et des mouvements presque dignes d’une console, pour arriver à cette prise de conscience : les limites. du jeu mobile tel que nous les connaissions jusqu’à présent ne tient plus.

Resident Evil 4 est l’un des titres au cœur d’une nouvelle offensive d’Apple pour s’imposer dans le jeu vidéo. En plus de cette nouvelle version du célèbre jeu Capcom, Apple a également récemment annoncé l’arrivée deAssassin’s Creed Mirage et de Coupe du réalisateur de Death Strandingque j’ai d’ailleurs eu l’occasion d’essayer brièvement cette semaine lors d’un événement organisé par Apple.

Resident Evil 4 peut également être joué avec les commandes à l’écran sur iPhone 15 Pro et iPhone 15 Pro Max. Vidéo : Maxime Johnson.

Tous ces jeux seront lancés dans les prochains mois sur Mac, iPadOS et les iPhone 15 Pro et 15 Pro Max (les deux seuls modèles assez puissants pour les titres complexes du genre).

Et celles-ci marquent l’aboutissement d’une stratégie mise en place par Apple il y a plusieurs années.

Puces et API

Il y a d’abord les puces. Celles-ci (à la fois la gamme A sur l’iPhone et la gamme M sur les Mac) ne sont pas seulement plus puissantes de génération en génération. Ils sont également de plus en plus adaptés aux jeux vidéo.

Les dernières puces M3 (celles des derniers MacBook et du nouvel iMac) et A17 Pro (celles de l’iPhone 15 Pro) prennent par exemple en charge le ray tracing, qui permet une réflexion plus réaliste de la lumière dans les jeux. Apple a également mis en place des fonctionnalités pour maximiser la stabilité des jeux et de nouvelles technologies pour améliorer leur fidélité visuelle.

Ce ne sont pas seulement les jeux AAA qui bénéficient des avancées des puces Apple. Les jeux mobiles traditionnels aussi, comme cette version bêta de Diablo Immortel, où le lancer de rayons a été activé. Vidéo : Maxime Johnson.

Le reste de l’écosystème, notamment l’interface de programmation (API) Metal, a également fait des progrès de géant au fil des années.

L’entreprise ne réinvente pas la roue. Au contraire, elle rattrape plutôt progressivement son retard dans la création d’outils facilitant le travail des grands développeurs de jeux vidéo.

Et depuis l’iPhone 15 Pro, ces améliorations sont suffisamment importantes pour permettre aux développeurs de porter sur mobile de vrais jeux AAA avec une qualité graphique élevée. Le jeu mobile tel que nous le connaissons ne va pas disparaître (Apple a également présenté cette semaine d’autres jeux plus conventionnels, comme La Division : Résurgence, Rêve sonique Équipe Et Aventure sur l’île Hello Kitty), mais il s’agit d’une nouvelle option disponible pour les joueurs.

Vraiment les mêmes jeux ?

Dans les deux exemples essayés ici, les jeux sont exactement les mêmes que ceux sur PC et consoles. L’expérience de jeu est identique. Échouage de la mort En fait, il n’a même pas de commandes à l’écran pour y jouer avec votre iPhone. Vous aurez besoin d’un contrôleur ou d’un adaptateur de type Backbone pour en profiter.

Mais la qualité est-elle la même ? Pas exactement. J’ai trouvé Resident Evil 4 particulièrement beau dans les scènes lumineuses, mais un peu moins dans les scènes plus sombres (dommage que ce ne soit pas l’inverse !). Les textures de Échouage de la mort sur iPhone étaient aussi réalistes que sur console, mais la qualité de l’image semblait se dégrader rapidement vers l’horizon. Il est également difficile de prédire à quelle fréquence d’images le jeu pourra être affiché, mais un taux constant de 60 images par seconde me surprendrait.

Même si elle est bonne, la qualité des jeux présentés sur iPhone 15 Pro Max n’était pas la même que sur Mac.

Photo : Maxime Johnson.

Les outils logiciels et les puces d’Apple ne sont pas magiques après tout. Un MacBook Pro avec M3 Max est plus puissant qu’un iPhone 15 Pro. Il est donc normal qu’il y ait une différence de qualité entre les deux. Mais d’après ce que j’ai vu, le seuil acceptable était quand même atteint sur iPhone.

Mon seul bémol est cependant le texte, qui paraît souvent petit. Pour les jeux avec beaucoup de contenu, un téléphone sera probablement une plate-forme à éviter.

Combien allez-vous payer pour ces jeux ?

Seul Capcom a annoncé pour le moment le prix de son jeu : 60 US$, soit le même prix que sur les autres plateformes. Il s’agit cependant d’un achat universel, que vous pouvez également télécharger sur un iPad et un Mac.

Et vos jeux seront évidemment synchronisés sur tous vos appareils.

Ubisoft et Kojima Productions n’ont pas encore annoncé leurs intentions, mais j’ai le sentiment qu’une stratégie similaire s’imposera.

Car après tout, un téléphone ne sera probablement jamais l’appareil de prédilection pour les jeux à grande échelle. Malgré tous leurs atouts, les derniers iPhone 15 Pro sont moins puissants que les derniers Mac, et ce sera toujours le cas. Et ces jeux ont été conçus pour être joués sur de grands écrans ou téléviseurs. Pas sur le petit écran d’un téléphone.

Le marché des jeux mobiles à 80 $ uniquement est probablement infinitésimal. Personnellement, je sais que je ne paierais jamais autant.


Le jeu Death Stranding Director's Cut fait partie des jeux d'envergure attendus prochainement sur iPhone.

Resident Evil 4, sur trois appareils différents.

Photo : Maxime Johnson.

Mais pour les développeurs, et notamment pour Apple, tout est plutôt une question d’écosystème. Avoir les mêmes outils logiciels et puces sur Mac, iPad et iPhone permet de connecter plusieurs types d’appareils en même temps. Échouage de la mort n’est pas porté sur l’iPhone. Il se concentre sur l’écosystème Apple.

La question ne sera donc pas de savoir si vous souhaitez jouer à votre prochain jeu sur mobile plutôt que sur votre ordinateur. Mais plutôt de savoir quel appareil vous conviendra le mieux à l’heure actuelle (une vision qui rejoint également celle de Microsoft, avec son Xbox Cloud Gaming).

C’est un peu ça, cette nouvelle ère du gaming sur iPhone. Parfois, la plateforme de choix sera sur un ordinateur, un iPad ou un téléviseur (l’Apple TV finira par être suffisamment puissante pour profiter également de ces jeux). Parfois, ce sera en réalité virtuelle, avec l’Apple Vision Pro (personne ne l’a confirmé, mais je parierais que les jeux présentés ici seront également sur ce casque lors de son lancement l’année prochaine). Et parfois, ce sera sur son téléphone.



[ad_2]

Gn Ca tech

Back to top button