Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
monde

A 37 ans, elle affirme avoir tué son père par peur d’être violée

[ad_1]

Une accusation de meurtre au deuxième degré a été déposée contre une femme de Virginie, aux États-Unis, après qu’elle aurait tué son père par crainte d’un viol.

Affirmant avoir agi en état de légitime défense, Norah Horwitz, 37 ans, a été arrêtée en juin dernier par les autorités après la découverte du corps d’un homme au domicile familial.

Abbey Horwitz, 67 ans, a été victime d’un meurtre sanglant à l’arme blanche.

Les autorités locales ont déclaré que le dentiste professionnel avait été poignardé « une centaine » de fois à la tête, à la poitrine, au dos et aux extrémités du corps.

Au début du procès, l’accusée a révélé que son père l’avait déjà maltraitée.

Cette dernière a affirmé s’être battue avec son père le matin du meurtre, rapporte « Inside Edition ».

Au tribunal, lors de son interrogatoire, l’Américaine de 37 ans a fait d’autres révélations chocs, assurant que son père lui avait fait un « geste sexuel », un couteau à la main, alors qu’elle effectuait des tâches ménagères dans sa chambre.

Paniquée, la femme aurait pris le couteau de son père, avant de le diriger vers un couloir de la maison, où le sexagénaire aurait été poignardé.

Elle affirme avoir continué son agressivité pendant plusieurs minutes, car elle avait peur de lui.

Norah Horwitz reste en détention et n’a pas plaidé coupable de meurtre au deuxième degré.

[ad_2]

Gn Ca world

Back to top button