Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles canadiennes

70 fausses alertes à la bombe depuis mercredi, plus de 60 enquêtes ouvertes

[ad_1]

Les autorités sont en alerte. Depuis que la France a élevé le plan Vigipirate au niveau « attentat d’urgence », le 13 octobre, date de l’assassinat à Arras du professeur français Dominique Bernard, les fausses alertes à la bombe se sont multipliées.

« Il y a malheureusement eu près de 70 alertes de ce type qui ont concerné nos aéroports depuis mercredi, heureusement beaucoup moins hier samedi, premier jour de départ en vacances pour de nombreux Français », a déclaré Clément Beaune, invité de Questions politiques (France inter, France TV, Le Monde).

Ils sont l’œuvre non pas de « petits farceurs » mais de « gros cons voire de gros délinquants », a souligné le ministre des Transports.

Presque toujours la même adresse email

Concernant leur motivation, « il peut y avoir un mélange, entre des gens qui font de mauvaises blagues, qui veulent vraiment faire peur aux gens, et parfois aussi une sorte de compétition de bêtise entre hackers », a-t-il suggéré. .

« Depuis mercredi, c’est presque toujours la même adresse email qui est utilisée, située hors de l’Union européenne, en Suisse », a-t-il ajouté, laissant entendre que cela mettait les auteurs de cet « email typique qui se ressemble d’un jour à l’autre ». » hors de portée de certaines sanctions dans l’UE.

Le ministre des Transports a invité les sites d’hébergement à aider les autorités françaises : « Chacun a la responsabilité, y compris les plateformes et les réseaux sociaux, de ne pas soutenir ce type d’attaque et de coopérer au plus vite avec « l’aviation civile française et notre justice ».

Plus de 60 enquêtes ouvertes

Faire de fausses alarmes est « extrêmement dangereux » car cela mobilise les forces de sécurité « pendant plusieurs heures » et nécessite une évacuation « dans certains cas afin que « les gens se rassemblent à l’extérieur, ce qui pose aussi un problème de sécurité », a rappelé le ministre.

Il a indiqué avoir demandé à chaque aéroport, pour chaque alerte reçue par email ou appel, de déposer systématiquement plainte.

Au total, « plus de 60 enquêtes, tous lieux confondus, ont été lancées », a-t-il précisé.

Clément Beaune souhaite « plus de pouvoirs » accordés aux forces de sécurité de la SNCF, en complément des compétences renforcées déjà mises en place pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

[ad_2]
Fr1

Back to top button