Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

3ème édition de la caravane du diabète à Macouria du 14 au 18 novembre

[ad_1]

La Guyane est une région du pays très touchée par la maladie du diabète. Il s’agit d’un problème de santé publique. Dans ce cadre, depuis 3 ans, en collaboration avec les services municipaux de Macouria, l’association Adiag (Association des Diabétiques de Guyane) organise une caravane de prévention qui se déplacera dans cinq quartiers de la commune entre le 14 et le 18. novembre.

Il s’agit d’un rendez-vous annuel qui débute le 14 novembre à l’occasion de la Journée mondiale du diabète. Une caravane composée d’agents de santé et de bénévoles sillonnera 5 quartiers de la commune de Macouria pour détecter et diffuser des messages de prévention.

girouette du diadet en Macouria


Didier Dédé, le président de l’association Adiag, nous donne les explications sur la semaine de la caravane du diabète :

« Nous organisons diverses activités et projections. Cela nous permet de toucher environ 300 personnes pour chaque opération de ce type. Les meilleurs contacts ont lieu sur les marchés du jeudi soir à Tonate et du samedi matin à Soula. »

Il n’y a pas plus de personnes touchées par le diabète à Macouria qu’ailleurs mais on note : « une prévalence de populations en manque de soins, en abandon de soins. C’est pourquoi nous ciblons particulièrement les villages amérindiens et le district de Sablanc où l’immigration est forte. »

Cette caravane fera escale au lycée agricole Matiti : « Nous avons devant nous des jeunes du secteur agricole qui sont très exigeants. Ils sont très intéressés et sensibles à ce qui concerne l’alimentation, le « bien manger » en général. Nous faisons principalement de la prévention et l’association des professionnels de santé DGO (Diabète Guyane Obésité) qui nous accompagne gère les dépistages. »

En Guyane, 8 Guyanais sur 100 sont diabétiques, et selon l’ARS, une personne sur deux ignore sa maladie. Cela montre l’importance de mener des actions préventives.



[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button