Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

3 Français sur 10 ne se testent plus s’ils présentent des symptômes du Covid

[ad_1]

A l’approche de l’hiver, Santé publique France dévoile les résultats de sa dernière enquête CoviPrev, qui étudie le comportement des Français concernant les gestes barrière, la vaccination, etc. Selon les résultats, 31% des sondés ne se font pas tester même lorsqu’ils l’ont fait. Symptômes du covid.

Du 11 au 18 septembre, Santé Publique France a réalisé une enquête CoviPrev pour connaître et comprendre l’évolution des comportements des Français (connaissance et adoption des gestes barrière, respect du confinement, perception de la maladie, etc.) face à virus de l’hiver. 2 000 Français majeurs résidant en France métropolitaine ont été interrogés. Les résultats montrent « l’évolution de l’adoption des gestes barrières et des intentions de vaccination de la population, notamment contre la grippe et le Covid-19 », écrit Santé publique France dans un communiqué publié mercredi dernier.

Vaccination et dépistage

L’enquête révèle que les intentions de se faire vacciner contre le Covid-19 sont stables par rapport à 2022 pour les personnes éligibles à la vaccination (74%). En revanche, ils augmentent pour les personnes de plus de 65 ans souhaitant se faire vacciner contre la grippe (69 % en 2023 contre 61 % en 2022). 49% des Français déclarent même vouloir recevoir les deux vaccins, contre la grippe et le Covid-19.

Concernant les enfants âgés de 2 à 17 ans, seuls 13% des parents indiquent vouloir vacciner leur enfant et 11% assurent qu’ils ne savaient pas que la vaccination était possible pour les mineurs.

Concernant les tests antigéniques, 31% des personnes interrogées ayant présenté des symptômes du Covid-19 depuis janvier 2023 indiquent ne pas avoir effectué de test de dépistage.

Gestes barrière
Selon l’enquête, 6 personnes interrogées sur 10 se disent prêtes à « continuer à respecter ou à respecter plus souvent les gestes barrières en cas de retour de l’épidémie de Covid-19 ». Mais dans le cas d’une autre épidémie, ils ne seraient que de 25 % pour la grippe et de 22 % pour une autre maladie.

Concernant le masque, seuls 15 % déclarent le porter « systématiquement » en présence de personnes vulnérables et 14 % déclarent le porter dans les transports en commun. Un peu plus de la moitié des participants (54 %) ont indiqué que « le fait d’avoir des symptômes de maladie comme de la fièvre ou de la toux les inciterait à porter un masque cet hiver ». C’est 7% de plus que l’an dernier.

Selon Santé publique France, « ces résultats montrent une adhésion générale insuffisante à l’adoption des gestes barrière, même en cas de situations à risques ». Pour l’agence, il faut donc souligner « l’importance d’adopter les gestes barrières pour limiter la circulation de tous les virus hivernaux, qui se transmettent très facilement ».

A cette occasion, Santé publique France et l’Assurance maladie ont diffusé une campagne pour rappeler l’importance des gestes barrières. Santé publique France rappelle également cinq mesures à prendre pour cet hiver : porter un masque en cas de symptômes (rhume, fièvre, mal de gorge ou toux), dans les lieux très fréquentés et en présence de personnes vulnérables ; se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique ; aérez régulièrement votre logement ; éternuez dans votre coude (plutôt que dans vos mains) et utilisez un mouchoir à usage unique.

Santé mentale

Si 79 % des Français ont une « perception positive de leur vie en général », 17 % (+7 points par rapport à avant la crise du Covid) montrent des « signes d’un état dépressif ». Et 1 Français sur 10 a eu des idées suicidaires au cours de l’année.

Près de 7 personnes interrogées sur 10 déclarent également avoir eu du mal à s’endormir au cours des huit derniers jours.

[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button