Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Santé

10e Journée québécoise de la santé et du bien-être des hommes

[ad_1]

Il vise à attirer l’attention sur l’importance de favoriser la demande d’aide des hommes et à promouvoir un puissant réseau de ressources panquébécoises accessibles aux hommes.

Pour aider les hommes à transformer leurs expériences : Parler, ça fait du bien.

QUÉBEC, LE 10 novembre 2023 /CNW/ – Dans un monde où l’adaptation est plus que nécessaire et où les enjeux sociaux semblent prendre de plus en plus d’importance, il est impératif de parler des statistiques inquiétantes concernant les hommes et les garçons du Québec.

Chez les garçons et les jeunes hommes

Plus d’un tiers des garçons en maternelle (35,6%) sont touchés par des difficultés et sont qualifiés de « vulnérables » contre 21,6% des filles. En ce qui concerne les études collégiales, un jeune homme sur deux obtient son diplôme, contrairement à 66 % des jeunes femmes. Parmi les jeunes de moins de 25 ans, les hommes sont plus susceptibles d’abuser de l’alcool et des drogues, à raison de 54 %.

Chez l’homme adulte et en général

Les hommes sont trois fois plus susceptibles de se suicider. Pendant la pandémie, 21 % des hommes ayant une orientation sexuelle autre qu’hétérosexuelle ou homosexuelle ont sérieusement envisagé de se suicider, contre 13 % chez les hommes homosexuels et 4 % pour l’ensemble des hommes. Parmi les personnes sans abri, la proportion d’hommes est de 89 %. Près de 85 % des places en prison sont occupées par des hommes et plus de 80 % des nouveaux admis en détention sont peu scolarisés, c’est-à-dire qu’ils mentionnent avoir fait des études secondaires ou primaires. Dans plus de 9 cas sur 10, l’auteur présumé d’une agression sexuelle est un garçon ou un homme et 91 % des victimes sont des femmes.

Chez les hommes plus âgés

Un grand-père sur cinq considère que l’existence de dynamiques familiales difficiles nuit au contact avec ses petits-enfants. Enfin, en 2022, l’espérance de vie des hommes était de 80,5 ans contre 84,1 ans pour les femmes, soit un écart de 3,6 ans.

Faire connaître ces statistiques inquiétantes revêt une grande importance sociale. Au Groupe provincial pour la santé et le bien-être des hommes (RPSBEH), nous rêvons d’une société capable d’agir en prévention, en affrontant les risques et en évitant les drames, pour le bien-être de tous. : les hommes et leur entourage, les femmes et les enfants. En nous concentrant sur ses indicateurs de santé, nous pourrions agir de manière significative sur :

  • Scolarisation des garçons
  • Le taux de suicide
  • Violence familiale et homicides conjugaux
  • Le nombre d’actes criminels
  • Le nombre de personnes incarcérées
  • Espérance de vie

Parler, ça fait du bien – 10e Journée québécoise de la santé et du bien-être des hommes

Ainsi, en réponse à ces enjeux de société, et depuis 10 ans, le RPSBEH propose 10 jours de sensibilisation dans le cadre de la Journée québécoise de la santé et du bien-être des hommes. Malgré l’ampleur de la tâche, le 10e JQSBEH diffuse un message positif qui vise à attirer l’attention sur l’importance de valoriser la demande d’aide des hommes et à promouvoir un puissant réseau de ressources pour les hommes en difficulté à travers le Québec. C’est l’occasion de mettre en lumière plus de 100 partenaires engagés en faveur du bien-être et de la santé des hommes. Le thème « Parler, ça fait du bien » souligne l’importance de favoriser l’expression des besoins et des émotions chez les hommes. Il est essentiel de briser les stéréotypes qui ont longtemps entravé la communication, l’expression et l’écoute des réalités vécues par les hommes.

Le microsite alecoutedeshomme.com met en avant les ressources dont ils disposent. Il permet aux hommes et à leurs proches d’identifier et d’accéder rapidement aux ressources disponibles dans leur région. « Les organisations du réseau RPSBEH sont en mesure d’accompagner les hommes dans leurs besoins. Elles offrent des services spécifiques aux hommes et sont bien ancrées dans leur communauté. Chaque ressource est là pour aider les hommes à transformer leurs expériences en quelque chose de positif. Demander de l’aide et se confier est un acte audacieux et enrichissant ! », témoigne Edmond Michaudprésident du RPSBEH.

Le 10e JQSBEH offre une opportunité exceptionnelle de sensibiliser aux difficultés vécues par les hommes et de faire avancer le dialogue autour de leur santé et de leur bien-être.. Rejoignez le mouvement pour diffuser le message « Parler, ça fait du bien », du 10 au 19 novembre. « Ces 10 jours de campagne se veulent être un moment dans l’année où l’on envoie un message d’espoir aux hommes et à leurs proches. Il existe des solutions et des ressources conçues pour eux. », ajoute Annick Bellavance, directeur général du RPSBEH. Dès le 10 novembre, des messages seront diffusés sur les réseaux du RPSBEH pour encourager les demandes d’aide de la clientèle masculine. La population est invitée à relayer ces messages afin de toucher le plus grand nombre d’hommes et leur entourage bienveillant.

En savoir plus :

alecoutedeshomme.com
https://www.rpsbeh.com/19-november-2023.html
https://www.facebook.com/RPSBEH
https://www.instagram.com/rpsbeh/
https://www.linkedin.com/company/rpsbeh

À propos de Regroupement provincial pour la santé et le bien-être des hommes – RPSBEH

Le RPSBEH est un organisme voué à promouvoir la santé et le bien-être des hommes du Québec. Elle rassemble plus de 100 partenaires et organismes engagés dans cette mission. Les valeurs poursuivies par le Regroupement s’inscrivent dans une perspective générale d’action considérant qu’aider les hommes, c’est aussi aider les familles, les enfants et la sociétéune observation bien documentée par la recherche et les pratiques sociales.

Remarque : Les statistiques présentées proviennent de différentes sources et seront fournies sur demande.

Pour plus d’informations ou une demande d’entretien :

Annick Bellavance
Directeur exécutif
RPSBEH
Tel. : 819-314-4497
(email protégé)

Jacques RoyDoctorat
Chercheur à PERSBEH
Professeur agrégé à l’UQAC
Tel. : 581-986-1951

SOURCE Groupe provincial pour la santé et le bien-être des hommes



[ad_2]

Gn Ca health

Back to top button